Chronologie de l’Histoire de Joyeuse

IXe_siècle Historique du nom de Joyeuse
843 Partage de l’empire de Charlemagne. L’Helvie attribuée à Lothaire. Puis fait partie du royaume Provence-Bourgogne.
XIe siècle Famille de Luc
1032 L’Helvie revient au Saint Empire Romain Germanique.
? Construction de la deuxième église de Joyeuse
XIIe siècle Maison d’Anduze
1111 L’église de Joyeuse est donnée aux moines de Cluny
1162 Guillaume de Randon donne à la maison du Temple de Jalès un manse à Gros Villard ainsi que le manse de Grosfau.
1207 Famille Châteauneuf-Randon
1207 Apport en dot de la seigneurie de Joyeuse par Vierne d’Anduze à Guigon de Châteauneuf-Randon.
1218 Raymond VI, comte de Toulouse, donne à son petit-fils Pierre Bermond, seigneur de Sauve, tous les droits et toute la seigneurie qu’il pouvait avoir sur la terre de Bernard d’Anduze, son grand-père, ou sur les biens, dotaux ou non, de Vierne sa femme et spécialement la part que Bernard d’Anduze tenait du comte de Toulouse dans le castrum de Javiosa.
1230 Hommage au roi de France de Bernard d’Anduze pour Gaujosa (Joyeuse) tenue du comte de Toulouse.
1235 Pierre de Barjac, seigneur de Cornillon, vend au temple de Jalès la moitié de tous les pâturages de Cornillon. Ces pâturages s’étendent du Chassezac jusqu’au lieu appelé Peira situé citra castrum de Paris et de là jusqu’au Vado del Cossat puis jusqu’au castrum de Joyeuse et au chemin allant de Joyeuse au Chassezac. Bernard d’Anduze accorde le droit d’élire des consuls en échange du serment de fidélité. Création de la foire du 18 octobre.
1237 Charte de franchises accordée par Bernard d’Anduze, Dragonnet de Montauban et Héracle de Châteauneuf à tous les habitants du castrum et du mandement de Joyeuse représentés par leurs trois consuls. Acte passé dans le castrum de Joyeuse devant l’église Saint-Pierre et reçu par Etienne Renorii notaire public du castrum de Joyeuse, qui appose de sceau commun des seigneurs du castrum.
1250 Guigue de Châteauneuf confirme et augmente les privilèges que ses prédécesseurs ont accordés aux consuls et à la communauté des habitants du castrum et du mandement de Joyeuse. La même année, le jour des nones de décembre, Randone, femme de Guigue de Châteauneuf conforme et ratifie l’acte précédent.
Naissance de Dragonnet, seigneur de Joyeuse, fils de Guigue de Châteauneuf et de Randone d’Anduze. Dragonnet sera le fondateur de la famille De Joyeuse.
1260 Accord entre l’abbé des Chambons et la communauté des hommes du castrum de Joyeuse au sujet de l’usage des pâtures, des eaux et des bois de la forêt de Beauzon. Acte passé devant l’église Saint-Pierre de Joyeuse.
1261 Randona seu Vierna, femme de feu Guigue de Châteauneuf confirme et renforce les privilèges accordés en 1237 par les seigneurs du castrum de Joyeuse et par Guigue de Châteauneuf son mari, aux habitants de Joyeuse.
1262 Reconnaissance faite par Brunel Petit, habitant du castrum de Joyeuse au profit du précepteur de Jalès, notamment pour sa maison située dans le castrum de Joyeuse, confrontant d’une part la porte appelée « Porte de Jalès » , d’autre part la maison qui fut autrefois à Jo. d’Anduze et d’autre part les maisons de Gaucelme Béraud.
1271 Contrat de pariage entre le roi de France, représenté par Guillaume Boysse, viguier de l’Uzège, et les pariers du castrum de Banne dont Randonne d’Anduze, domina de Joyeuse, au nom de son fils Dragonnet de Châteauneuf.
1276 Mention de Randone d’Anduze et de son fils Guillaume de Châteauneuf, seigneur du castrum de Gaudiose. mention des mandamentum, tenementum, territorium et juridictionem dicti castri Gaudiose.
1279 Randone d’Anduze, domina de Joyeuse, femme de feu Guigue de Châteauneuf, donne à son fils Dragonnet de Châteauneuf, tous ses droits et biens dans les castra et mandements de Labeaume et de Vallon.
Dragonnet prend le premier le nom et les armes de Joyeuse.Hommage à l’évêque de Mende par Dragonnet de Châteauneuf, seigneur de Joyeuse, fils de feu Guigue de Châteauneuf, seigneur de Joyeuse, pour tout ce qu’il possède dans l’évêché de Mende.
1283 Dragonnet de Châteauneuf, seigneur de Joyeuse, confirme à Pierre Bonier, que sa mère Randone d’Anduze, domina de Joyeuse, lui a donné en emphytéose perpétuelle un manse situé dans la paroisse de Saint-Laurent-les-Bains.
1289 Sept reconnaissances au profit des Templiers de Jalès par divers habitants du castrum de Joyeuse.
1295 Pierre Gaucelin, habitant du castrum de Joyeuse, reconnaît tenir de la maison du temple de Jalès un stare situé dans le castrum de Joyeuse.
1298 Reconnaissance et hommage en fief franc par Dragonnet de Châteauneuf, seigneur de Joyeuse, à l’évêque de Mende pour tout ce qu’il possède dans l’évêché de Mende.
1310 Dragonnet de Joyeuse, fils de Randone d’Anduze et de Guigue de Châteauneuf, confirme les privilèges et franchises des habitants du castrum et mandement de Joyeuse.
1312-1340 ? Bernard, seigneur de Joyeuse devient baron de Joyeuse.
1381 Obtention du droit de clore la ville d’une enceinte distincte de celle du castrum
1432 Louis II, baron de joyeuse devient Vicomte de Joyeuse.
1464 Premières « estimes »
1581 Anne, vicomte de Joyeuse devient Duc de Joyeuse(création du duché). Anne, duc de Joyeuse, Pair de France.
1581-1587 Anne de Joyeuse, Duc de Joyeuse et Pair de France. Amiral de France.
1587-1608 François de Joyeuse, Archevêque de Narbonne, puis de Toulouse, puis de Rouen, Cardinal, Duc de Joyeuse et Pair de France.
1608-1611 Henriette Catherine de Joyeuse, Duchesse de Joyeuse et Pair de France, Comtesse du Bouchage et Baronne des Roches.
1611 Famille Lorraine-Guise
1611-1640 Charles de Lorraine, Prince Joinville, puis Duc de Guise et Pair de France, Duc de Joyeuse et Pair de France, Comte d’Eu et Pair de France, Duc de Chevreuse, Grand Maître de France.
1620 Henriette Catherine, duchesse de Joyeuse et de Guise, femme et épouse de haut et puissant Sgr Charles de Lorraine, duc de Guise, prince de Joinville…agissant comme exécutrice testamentaire de feu Messire Guillaume de Joyeuse, évéque d’Aleth et de feu Monseigneur François, Cardinal , duc de Joyeuse, fonde la Maison de l’Oratoire de Joyeuse au bénéfice du Messire Pierre de Bérulle, supérieur de la Congrégation de l’Oratoire de Jésus.
1647-1650 Louis Lorraine, Chevalier de Guise, puis Duc de Joyeuse, Duc de La Guiche et Pair de France, Comte d’Eu et Pair de France, Duc usufruitier d’Angoulême, Baron des Roches
Grand Chambellan de France.
1650-1671 Louis Joseph de Lorraine, Duc de Joyeuse et Pair de France, Comte d’Eu et Pair de France, Duc de Guise et Pair de France, Prince de Joinville et Comte de Ponthieu.
1668 Reconstruction de l’église Saint-Pierre.
1671-1675 François Joseph de Lorraine, Duc d’Alençon, puis Duc de Guise et de Joyeuse et Pair de France, Prince de Joinville.
1675-1688 Marie de Lorraine, Duchesse de Guise, Duchesse de Joyeuse et Pair de France, Princesse de Joinville
1688-1690 Charles François de Lorraine, Prince de Commercy, Duc de Joyeuse.
1690-1693 Confiscation du duché par le roi, suite au passage de Charles François au service de l’Empereur.
1693 Jean François de Paule de Lorraine, Prince de Lillebonne, Duc de Joyeuse.
1693-1694 François Marie de Lorraine, Prince de Lillebonne, Duc de Joyeuse.
1694-1714 Anne de Lorraine, Princesse de Lorraine, Duchesse de Joyeuse.
1714 Famille Rohan-Soubise
1714-1724 Louis II de Melun, Prince d’Epinay et Baron d’Antoing, puis Duc de Joyeuse et Pair de France, Baron de Cysoing et de Viviers, Comte de Saint-Pol, Vicomte de Gand et Châtelain de Bapaume.
1786 Famille Vogüé
1953 Restauration de l’église Saint-Pierre.